Sécurisation de la maison

Améliorer la sécurité des séniors dans une maison/appartement

securite-senior

Pour une personne âgée, le domicile, qu’il s’agisse d’une maison ou d’un appartement, peut devenir à la fois une charge à entretenir et un danger pour ceux qui vivent isolés. La sécurisation d’un bien immobilier est donc une gageure à ne pas négliger pour tous les seniors désireux de conserver un peu d’autonomie pour profiter pleinement de leur retraite.

Repenser l’accessibilité

Les problèmes de santé liés à l’âge et aux aléas de la vie peuvent obliger les occupants d’un logement à l’adapter à leurs capacités. C’est un point essentiel à retenir ; il n’y a pas un unique modèle d’habitation accessible, mais une solution personnalisée pour chaque situation.
Les personnes atteintes de problèmes osseux ou musculaires pourront par exemple privilégier des prises électriques plus hautes pour éviter d’avoir à trop se pencher lorsqu’elles ont besoin d’en utiliser ; ceux qui n’ont plus le pied sûr et n’ont pas non plus la chance d’avoir un logement de plain-pied pourront installer des rampes et des revêtements antidérapants dans leurs escaliers pour les emprunter à leur rythme, sans parler des sièges monte-escaliers qui assurent à leur occupant une ascension ou une descente en toute sécurité.

Il est donc essentiel de bien analyser à la fois les risques et problèmes liés aux habitants du logement et au logement lui-même. Point important à vérifier, le type de sol qui peut favoriser les chutes s’il est trop glissant ; on fera donc attention aux carrelages trop lisses, ainsi qu’aux tapis qui sont de véritables pièges pour les pieds trop distraits.
La pièce la plus dangereuse reste toutefois la salle de bains, qui avec ses parois à enjamber et ses porcelaines glissantes nécessite de gros travaux d’aménagement pour les personnes plus fragiles. Pour éviter les problèmes de marches, des bains à paroi escamotable ou des bacs de douche plats peuvent se révéler très utiles. Pour ceux qui ne doivent pas trop se baisser, rehausser ses sanitaires ou son lit est également possible.

Optimiser la sécurité

Lorsque prévenir ne suffit pas, il faut aussi pouvoir guérir, et donc prévoir cela suffisamment de temps à l’avance pour agir. Parmi les dispositifs destinés à la sécurité des personnes âgées, la domotique tire son épingle du jeu grâce à la connectivité qu’elle propose, essentielle pour donner l’alerte. Les dispositifs de détection de chute, par exemple, pourraient sauver de nombreuses vies chaque année, les chutes représentant 70 % des 9 000 décès dus aux accidents domestiques chaque année (Radiance/Humanis).

Autre système utile, l’éclairage automatique des pièces grâce à l’installation d’un détecteur de présence, très utile pour éviter les dangers nocturnes. Et comme tous les risques ne viennent pas forcément du logement en lui-même, il est également essentiel de vérifier la protection du domicile contre les intrusions malveillantes.

Un système de vidéosurveillance et d’alarme, autonome ou associé à une société de surveillance, peut très vite prouver son utilité pour protéger les seniors, cibles privilégiées des cambrioleurs et des escrocs en tout genre.

Dernier conseil pour les seniors intéressés ; une aide publique existe pour vos travaux de rénovation et d’accessibilité : il suffit de se renseigner pour savoir si l’on est éligible ou pas.