Dressing et rangement

Aménager un dressing sous l’escalier

Souvent il n’est pas facile de trouver l’espace qui accueillera un dressing-room, car dans les maisons anciennes les placards manquent, et que l’espace est hélas souvent réduit dans les habitations neuves.

L’installer sous l’escalier peut alors s’avérer être la bonne option. Le dressing-room s’intègre en effet dans presque toutes les conceptions modernes d’aménagement, et la meilleure solution, peut-être de l’aménager sous l’escalier. Explications.

Dessiner votre projet, choisir un matériau pour votre dressing idéal

Tout d’abord une évidence : pour occuper tout l’espace, votre dressing devra adopter la forme de l’escalier. D’une façon générale, et sauf si vous êtes dans une très vieille demeure haute de plafond, vous allez vous retrouver avec un volume qui ressemblera à celui-ci : une longueur de l’ordre de 2 m 50, une profondeur de 60 cm, une hauteur maximale de 2 m 30, minimale de 70 cm.

Vous pouvez utiliser du mélaminé qui autorise beaucoup de couleurs et de textures. Mais il ne supporte pas l’eau et se déforme sous les lourdes charges quand la portée est grande (ce qui ne sera pas le cas ici). Les planches se fixent facilement.

Mais vous pouvez aussi opter pour le contreplaqué, malgré tout le plus simple d’utilisation, et qui permet l’usage de vis 5 X 50 pour des planches de 20 ou 18 mm.
Commencez par dessiner votre dressing-room, qui sera au final installé sur une planche occupant tout l’espace (ici 250 x 60 cm). Mais faites le reste de l’assemblage en premier.

La penderie du dressing d’abord

Débutez en calculant la taille de votre penderie, qui occupera tout l’espace de l’escalier où la hauteur est supérieure à 150 cm. Vous devriez obtenir un mètre ou davantage. Deux planches de 150 cm seront vissées perpendiculairement à la planche de base, séparées de la distance voulue. Pour que votre penderie soit bien rigide, vissez sur le dessus les 2 planches latérales une nouvelle planche.

Déterminez ensuite l’emplacement des supports du tube de penderie sur les planches latérales, marquez-le, puis fixez les supports avant d’installer le tube de penderie. Pour rigidifier encore davantage l’ensemble, vous pouvez prévoir une autre planche fixée par des équerres à une quinzaine de centimètre du bas, c’est très pratique pour les chaussures, par exemple.

Pour finir, les étagères du dressing

Divisez ensuite par trois la longueur qui vous reste, vous devez obtenir de trente à quarante centimètres. Utilisez un raccord d’angle pour installer une planche de la taille voulue à la hauteur maximale possible à partir du côté de la penderie. Puis installez, à nouveau avec un raccord d’angle, une planche perpendiculaire au sol.

Procédez de la même façon encore deux fois. Ne vous reste plus alors qu’à calculer les hauteurs auxquelles vous allez mettre les étagères, mais là cela dépend de vous et du type de vêtements que vous allez ranger dans votre dressing-room. Attention cependant à ne pas faire des cases trop petites qui rendent ensuite les choses malcommodes.
Et pourquoi ne pas faire des rangements correspondant aux dimensions de paniers-tiroirs en tissu, ce qui peut permettre de donner des notes colorées à l’ensemble ?

Il ne vous reste plus qu’à utiliser des vis 4 x 70 mm pour fixer la structure obtenue au support placé sur le sol. Attention, n’oubliez pas dans votre dessin de départ de tenir compte de l’épaisseur de celui-ci.
L’ensemble peut être terminé par des bandes de chant pour les perfectionnistes…