La domotique

Utiliser la domotique pour la sécurisation de son habitation

securite-maison

Grâce aux différents systèmes de sécurisation d’habitation qu’offre la domotique, une technologie de pointe, il est désormais possible de simuler la présence d’un humain à son domicile tout en continuant à être alerté en cas de danger ou d’urgence. Ainsi, que vous soyez au travail, en déplacement ou même en vacances, votre habitation, grâce à la domotique, donne l’impression depuis l’extérieur que vous y êtes.

L’intérêt de la domotique d’un point de vue sécurité

La domotique de sécurisation d’habitation dispose de nombreux avantages en permettant de pouvoir effectuer différentes interventions. En effet, on peut classer celles-ci parmi les 3 champs d’action suivants :
la simulation d’une présence à domicile dont le but est naturellement de dissuader les individus malveillants de commettre une éventuelle intrusion
l’alerte automatique par une alarme domotique ou même un signal sans son qui sera redirigée vers un commissariat de police ou une agence de sécurité en cas de danger immédiat comme une inondation, une fuite de gaz ainsi qu’en cas d’intrusion
le déclenchement d’actions correctives telles que l’ouverture des volets, le fermeture d’une porte, la coupure de l’arrivée de gaz ou d’eau etc…avec la possibilité de pouvoir superviser et se faire confirmer la bonne exécution des manoeuvres ordonnées.

Les différents équipements pilotés par la domotique d’un point de vue sécurité d’habitation

La domotique de sécurité d’habitation se base sur l’interaction entre divers équipements qui intègrent un système domotique, dispositif lui même orchestré par une programmation domotique lui étant dédiée. Ainsi, il devient possible de programmer et modifier un ou plusieurs scénarios qui se déclencheront dès lors que les critères requis auront lieu d’être.
Par exemple, dans le cas d’un départ en vacances, la gestion de la musique, de l’éclairage, de l’arrosage du jardin, des volets et même de faux bruits peuvent être paramétrés et commandés à distance pour être mis en route à certaines heures de la journée dans le but de faire croire que la maison est restée habitée.

Mais ce n’est pas tout, la domotique permet aussi de pouvoir centraliser la surveillance de toutes les zones d’une habitation par des alarmes silencieuses, des sirènes domotiques hurlantes, des capteurs de mouvements ou de bris de glace, des détecteurs de fumée, des micros, des caméras invisibles ou encore des champs magnétiques.
t
Quant à l’entretien du jardin, notamment pour pouvoir rester aux normes vis à vis des assurances, la domotique offre l’opportunité de pouvoir programmer l’arrosage de la pelouse ou encore la sécurisation de la piscine via une télécommande, un PC ou encore un mobile. En allant encore plus loin dans l’avant-garde, la biométrie peut même dorénavant protéger l’entrée d’une habitation par la reconnaissance automatique des empreintes digitales sur les poignées de porte.

Lire aussi :
Quels objets et appareils concernés par la domotique.
Gestion efficace de l’énergie : automatiser son chauffage.
La domotique pour les personnes âgées.