La domotique

La domotique au service des personnes âgées

Les personnes âgées et la technologie, irréconciliables ? Faux ! Aujourd’hui, l’électronique et l’informatique évoluent vite mais savent aussi s’adapter à ceux qui n’ont pas grandi avec. Téléphones portables et ordinateurs simplifiés, bracelets connectés pour appeler les secours, ainsi qu’une foule d’innovations au domicile, qui rendent les vieux jours tellement plus agréables. Petit tour d’horizon de la domotique au service des seniors.

Une maison connectée pour se simplifier la vie

Le premier but de la domotique est de simplifier la vie des occupants de la maison équipée. Cette constante établie, il est facile de trouver, dans chaque pièce, des équipements qui gagneraient en efficacité avec les nouvelles technologies. Quid d’un frigo connecté dans la cuisine, capable de faire l’inventaire des produits restants et de leurs dates limites de consommation, ou une buanderie où la machine à laver détecterait le meilleur mode de lavage pour les vêtements fragiles ?

La domotique est une nouvelle évolution dans la conception et l’utilisation de l’espace habitable, semblable à l’électroménager en son temps. Fermer ses volets grâce à un unique bouton, régler le thermostat de sa maison à distance ou visionner en direct les images de ses caméras de surveillance sont autant de fonctions rendues possibles par les nouvelles technologies.

La sécurité à toute heure

Pour les personnes âgées, la domotique revêt plusieurs intérêts non-négligeables.

C’est d’abord un moyen extrêmement efficace de conserver un peu d’autonomie, y compris durant ses vieux jours. La commande centralisée ou automatisée des volets, des lumières ou du chauffage, la programmation d’un arrosage automatique en fonction des températures et de l’ensoleillement sont autant d’aides qui permettent de continuer à vivre en autonomie dans un domicile malgré d’éventuels troubles de la mémoire.
Il faut également prendre en considération un aspect sécuritaire très important. La domotique permet aux personnes âgées d’être moins victimes d’accidents domestiques auxquels ils sont aussi vulnérables que les plus jeunes, avec 9 000 morts par an (Radiance/Humanis). De nombreuses chutes (qui représentent 70% de ces accidents mortels) pourraient ainsi être évitées grâce à un éclairage automatisé, ou une prise en charge à temps grâce à un système d’alerte par bracelet connecté. Un thermostat indiquant la température de l’eau sortant du robinet pourrait également prévenir de multiples brûlures.
Outre les accidents de la vie, la domotique protège également le domicile des intrusions indésirables en connectant votre alarme et un éventuel système de surveillance à votre poste informatique, ce qui permet de connaître l’identité de son visiteur sans lui ouvrir la porte… Ou de le faire fuir s’il tente quand même de s’introduire.

En résumé, la domotique adaptée aux personnes âgées, c’est :

  • Plus d’autonomie grâce à l’automatisation de nombreuses fonctions d’entretien de la maison,
  • Plus de sécurité corporelle avec une limitation des risques d’accidents et des alertes simplifiées,
  • Plus de sécurité des biens par un filtrage accru des visiteurs.

La domotique, malgré son image technologique qui semble la réserver aux maisons modernes et connectées, est donc parfaitement adaptée aux domiciles des seniors qui souhaitent améliorer leur confort de vie pour leurs vieux jours. L’installation d’un système domotique simple peut se réaliser sans trop de travaux, alors n’hésitez pas !