Caves à vins

Les critères d’une cave à vin encastrable

Cave à vin encastrable

Les caves à vin encastrables sont des caves à vin intégrables du fait qu’elles aient été spécialement conçues pour être montées en colonne ou pour être intégrées sous un plan de travail (disposant de dimensions standard). Le vin étant un plaisir, et la cave à vin ayant pour rôle de le faire perdurer le plus longtemps possible, il est donc nécessaire avant tout achat de prendre en compte différents critères.

Prévoir une capacité adaptée

Certaines caves à vin encastrables ont la capacité de pouvoir contenir quelques bouteilles tandis que d’autres ont la capacité de pouvoir en contenir plusieurs centaines. C’est pourquoi il est indispensable de bien évaluer  ses habitudes de consommation ainsi que de l’éventuelle place que risque de prendre une collection de bouteilles au fil des années. Dans tous les cas, il faut tenir compte des différents types de bouteille que l’on compte stocker en plus de celles qui ont la taille standard d’une bordelaise.

Préférer une bonne opacité

Le vin ne fait pas bon ménage avec l’exposition à la lumière, laquelle s’avère être responsable de la casse oxydasique de celui-ci (apparition d’une couleur brune + oxydation le rendant imbuvable). De ce fait, l’opacité totale que procure les portes pleines d’une cave à vin encastrable est largement préférable aux portes vitrées, même lorsque celles-ci bénéficient d’un traitement anti-UV.

Choisir un bon système de régulation de la température

Une cave à vin encastrable doit être dotée d’une température qui reste stable, et si possible avec une constance se situant entre 10 et 14 degrés. En effet, une baisse de température trop brutale peut entraîner le ralentissement du vieillissement du vin alors qu’à l’inverse, une hausse de la température génère  la maturation du vin tout en l’empêchant toutefois d’atteindre son apogée. Par conséquent, les thermostats électroniques dotés d’un affichage digital sont à privilégier à l’instar des thermostats mécaniques qui s’avèrent être bien moins précis. Enfin, pour ceux qui comptent ranger dans leur cave à vin différents alcools, les appareils avec multi-température sont idéals pour cela.

Veiller au taux d’hygrométrie

Le critère d’une bonne hygrométrie n’est pas à négliger non plus lors de l’achat d’une cave à vin encastrable. Aussi essentiel qu’une bonne température, le taux d’hygrométrie doit se situer entre 65 et 75%. De ce fait, il paraît presque évident de conseiller d’investir dans une cave à vin disposant d’un hygromètre, et plus particulièrement pour un modèle doté d’un bac de rétention afin qu’un bon taux d’humidité puisse s’y répartir.

Faire attention aux mauvaises vibrations

Pour pouvoir vieillir en toute sérénité, le vin ne doit être exposé à aucune vibration car dans le cas contraire, les molécules des meilleurs crus peuvent irrémédiablement s’en retrouver endommagées. Ainsi, le meilleur moyen d’éviter ce genre d’incident est d’investir dans une cave à vin munie d’un système antivibratoire visant à amortir d’éventuelles secousses.

Opter pour l’économie d’énergie

Comme pour les frigos ou les congélateurs, les caves à vin disposent également depuis 2012 d’un système de classification énergétique allant de A+++ pour les modèles consommant le moins d’énergie à G pour les modèles les plus énergivores.