Caves à vins

Comment installer sa cave à vins dans son garage ?

Vous rêvez de créer votre cave à vin et disposez d’un garage pouvant être dédié à cet usage ? Si c’est indéniablement l’occasion inespérée de donner à votre garage inutilisé un rôle différent d’un simple entreposage d’affaires en tout genre, il est toutefois essentiel de veiller à respecter certaines règles de base et favoriser une ambiance idéale pour développer votre patrimoine au fil des années. Conditions requises, conseils et alertes, voici un excellent début qui vous permettra de faire aboutir votre projet.

Cave à vins : les règles de base

Quel que soit le lieu dans lequel vous installerez votre cave, certaines règles de base doivent absolument être appliquées, à commencer par le température, qui ne saura dépasser 14°C (idéalement 12°C). Parmi les autres critères impératifs, on peut citer un taux d’humidité de 50% au minimum (jusqu’à 80%), l’obscurité et l’air ambiant. De même, l’endroit doit être sans odeurs et protégé de toute variation.

Une isolation incontournable

Votre garage devra absolument être bien isolé pour parer tout problème d’humidité. Vérifiez avant tout que votre cave n’est pas inondable. Il est notamment utilisé, à ce titre, des planches en bois ou une peinture anti-moisissures pour les murs de la cave. Au contraire, les murs en béton sont proscrits si l’on ne veut pas observer une montée inévitable du taux d’humidité. Pour un sol trop humide, l’installation de laine de verre ou d’un revêtement imperméable (pierres naturelles, marbre, céramique) est préconisée. Enfin, l’utilisation d’un climatiseur peut également contribuer à trouver un bon équilibre. Pensez quoi qu’i en soit à vous doter d’un thermomètre et d’un hygromètre.

Favoriser une ambiance spécifique

Si le vin ne tolère ni les vibrations ni les odeurs, il apparaît essentiel de s’assurer de conserver un environnement sain dans votre garage. Cet environnement passe d’abord par le rangement : les types de rangement, les modes de rangement et, enfin, la décoration.
Pour les types de rangement, sachez que des casiers modulaires sont conçus dans différentes formes, pour répondre à vos attentes. Exit les rangements en carton pour éviter une humidité encore plus accentuée.
En revanche, les casiers empilables peuvent être envisagés. Selon les modèles, certaines étagères contiennent jusqu’à 60 bouteilles. Tout ceci doit donc être calculé au préalable.
Plus globalement, n’oubliez pas de garder vos bouteilles éloignées des produits chimiques et positionnées à l’horizontale.
En termes de décoration, l’objectif sera de réchauffer l’ambiance à l’aide d’accessoires et de couleurs chaudes. Un éclairage adouci et de faible consommation (LED) limite le dégagement de chaleur, dès lors qu’il n’est pas directement orienté sur les bouteilles.

Bon à savoir

Si, au fil du temps, votre cave prenait de la valeur, sachez qu’il vous est possible, voire recommandé, de souscrire un contrat d’assurance au titre des objets de valeur. Il appartiendra à votre courtier d’établir une évaluation des bouteilles que vous possédez. Veillez, dans ce cadre, à conserver toutes vos factures d’achat, tout en signifiant à votre assureur l’importance des fluctuations des prix de chaque bouteille. Cette assurance doit s’assortir, par ailleurs, d’une installation d’une porte blindée.