Vérandas et pergolas

La véranda idéale

veranda

Pour ne pas dénoter, votre véranda doit épouser l’architecture et le style de votre maison. Vous éviterez ainsi tout déséquilibre. À partir de là, tout dépend de votre imagination !

En effet, aujourd’hui, une véranda peut parfaitement suivre les contours et les angles d’une habitation, être ronde, ovale, carrée

Pensez également au sol ! Obligatoirement dur, il peut s’agir du sol d’une terrasse existante (en parfait état) ou une dalle de béton coulée pour cette occasion. Pour un plus grand confort, préférez des fondations avec une isolation thermique et une protection anti-humidité.

L’emplacement de votre véranda est aussi un élément important. Car, avec sa grande surface vitrée, elle capte la chaleur l’été et la fraîcheur l’hiver ! Voici quelques éléments pour vous aider à faire le bon choix :

  • Une situation sud-est vous permettra de profiter du soleil matinal et d’une atmosphère tempérée l’après-midi en été.
  • Une situation plein nord apportera une isolation à votre maison, mais vous n’aurez aucun ensoleillement.
  • Une situation plein sud ne sera envisageable que si votre véranda dispose d’une très bonne isolation

Une bonne isolation

Dans tous les cas, l’isolation est primordiale ! Évitez le vitrage simple qui laissera passer les rayons du soleil. Le double vitrage, s’il est plus performant, est aussi plus lourd ! En conséquence, votre véranda devra avoir de nombreux profils porteurs pour soutenir le poids du double vitrage. Conséquences : une esthétique qui peut en souffrir et un prix qui grimpe !

Autre solution (surtout si votre véranda est orientée plein sud, ou si vous habitez dans une région chaude), la pose d’une toiture traitée contre les rayonnements du soleil. Inconvénient : la lumière se diffuse moins bien dans les autres pièces.

Restent les stores ! Installés à l’extérieur de la véranda, ils peuvent être en toile (étudié spécialement pour lutter contre le rayonnement du soleil) ou en PVC (volets roulants). Ce type de store ne s’adapte que sur les faces carrées ou rectangulaires de la véranda. Pour les autres, pensez aux stores d’intérieurs munis d’une face réfléchissante qui renvoie le rayonnement solaire sans l’absorber.

Une bonne ventilation

Pour éviter les phénomènes de condensation et profiter d’un air sain, votre véranda doit disposer d’un système d’aération véritablement efficace : grilles d’aération, installation de portes, de fenêtres… (pour procéder à une ventilation mécanique), ou encore mise en place d’un extracteur voire même d’un déshumidificateur d’air dans le cas où votre véranda abrite une salle de bains.

Une bonne température

Ici, tout dépend de l’usage que vous souhaitez faire de votre véranda. Si vous concevez votre véranda comme un salon, un système de chauffage indépendant sera nécessaire. Pensez alors à intégrer dans vos plans les tuyaux, les radiateurs…

Si au contraire, vous considérez votre véranda comme un espace supplémentaire, une ouverture sur votre jardin, vous pouvez vous passer de chauffage. Vous en profiterez alors l’hiver, dès qu’il y aura du soleil et éviterez de vous y installer, en été, les jours de forte chaleur et les matins et soirs d’hiver.
Bien entendu, tous ces conseils sont à prendre en compte en fonction de la région dans laquelle vous habitez. Une véranda située à Nice, n’aura pas les mêmes caractéristiques, ni les mêmes besoins qu’une véranda construite en Ile-de-France.