L'Extérieur

Le démoussage, quand et comment le faire ?

Green moss on slate roof tiles

Pour éviter à une toiture de se recouvrir de mousse, il est essentiel de procéder à son entretien régulier. Cette étape, dénommée démoussage, est donc essentielle si l’on veut conserver un toit en bon état très longtemps et ne pas souffrir, à la longue, d’une mauvaise imperméabilité. Tout savoir sur cette opération, somme toute, relativement simple…

Quelle fréquence pour cet entretien ?

Si la démarche est essentielle pour la préservation de votre toit, elle ne doit être effectuée qu’une à deux fois par an : soit au printemps, pour s’assurer qu’aucun dommage n’ait été causé en hiver, soit à la fin de l’automne, pour débarrasser le toit des débris tels que les feuilles mortes, la mousse ou les moisissures par exemple. Quel que soit votre choix, optez toujours pour une journée où il fait beau et où le vent n’est pas trop fort, afin de bénéficier des meilleures conditions possible.

cis5 CraftsmanImageSeries - Roofer with broken bricks  - german Dachdecker mit kaputten Ziegeln - 16to9 g3862

Les étapes clés d’un démoussage

Les étapes clés de cette opération passent par le nettoyage, le traitement et la réimperméabilisation de la surface. Pensez, avant tout, à vous équiper d’un masque et de gants pour vous protéger et à bien mesurer les dosages des produits.

Pour ce faire, il convient de déposer une échelle contre la façade (dépassant d’un mètre au moins) et de se munir d’une brosse pour nettoyer le toit avec de l’eau de javel concentrée. Au préalable, vous devrez retirer toutes les végétations qui peuvent boucher la gouttière et, de fait, altérer la suite des opérations. Il est aussi possible d’opter pour un nettoyage à haute pression, réputé plus efficace, notamment pour nettoyer des toitures dans un état de saleté extrême et pour lesquelles une simple brosse ne suffit pas. Pour autant, les toitures ne supportent pas toutes ce procédé et il est essentielle de faire attention à ne pas les fragiliser par un jet trop puissant.

Pour le traitement, vous appliquerez à l’aide d’un pinceau ou d’un pulvérisateur le fongicide et laisserez agir quelques temps, avant de rincer. Parmi les plus répandus, il convient de citer les produits anti-mousse en format concentré et diluable. Ceux-ci existent également sous une forme à action rapide. Il est conseillé, par ailleurs, d’utiliser un produit déminéralisant pour éviter que de nouvelles mousses apparaissent, surtout dans les régions reconnues pour leur fort taux d’humidité.
Veillez également à respecter les dosages recommandés et à utiliser des produits compatibles et de bonne qualité pour votre toiture.