Jardin

Plantez les bons arbres aux bons endroits

arbres de jardin autour de la maison

L’aménagement de son jardin relève souvent du casse-tête : cela demande beaucoup d’anticipation afin de pouvoir profiter pleinement de ses espaces verts sur le long terme. Voici les solutions de Travaux-déco.com

Planter des arbres dans son jardin : une aventure entre harmonie et compromis

En effet, les arbres, s’ils demandent bien du temps pour s’épanouir, finiront par s’approprier votre jardin sans pour autant se préoccuper de ce qui les entoure : la toiture, la terrasse, les canalisations ou la piscine. Voici quelques conseils pour vous éviter bien des tourments et vous aider à vivre en harmonie avec la nature que vous inviterez dans votre jardin.

Laissez respirer votre maison !

citronier

Privilégiez les arbres fruitiers et les arbustes à proximité de la maison plutôt que les grands arbres qui masqueraient la lumière

Il est de rigueur, dans un premier temps, de conserver une distance de sûreté entre votre maison et les sujets qui l’arboreront. Comptez trois bons mètres entre la maison et les arbres qui l’entourent pour éviter de trop occulter vos entrées de lumière : baies vitrées, portes, fenêtres, etc. Laissez ainsi entrer le soleil dans votre habitat, si rare et si recherché notamment en hiver.

La toiture est également à préserver des désagréments dus aux arbres : les chutes de bois mort pourraient l’endommager, les feuilles mortes obstrueront les gouttières et l’ombre associée à l’humus accéléreront la création de mousse et de lichens sur les tuiles ou les ardoises.

Afin d’échapper à ces lourds inconvénients, évitez de planter à proximité de votre maison des espèces d’arbres comme le marronnier, le magnolia ou le robinier, réputés pour la fragilité de leur bois.

Attention à ce qui ne se voit pas !

aiguilles de pins

Attention aux types d’arbres, des aiguilles de pins peuvent s’avérer salissantes autour d’une piscine

Les racines, la partie immergée de l’iceberg, doivent également être considérées dans l’élaboration de votre paysage. En effet, près d’une terrasse, de canalisations, d’une fausse sceptique ou d’une piscine, il est préférable d’éviter certaines espèces à développement racinaire important, telles que le saule pleureur, le chêne, le marronnier, l’orme, le cèdre, le prunus, ou encore le peuplier.
Leurs puissantes racines auront vite raison de vos installations souterraines et s’immisceront sans peine entre les dalles d’une terrasse, par exemple.

Les espèces salissantes, c’est-à-dire à forte floraison ou à essence grasse, sont également à éloigner des terrasses et des piscines : la chute de fleurs, de fruits ou de sève sur ces dernières rendront les sols glissants et dangereux et demanderont un nettoyage quotidien.
Pour éviter un trop grand entretien de vos surfaces carrelées, n’optez pas, pour leurs abords, pour des arbres tels que le marronnier, le ginkgo, et le noyer, producteurs de fruits ; le prunus, le genêt et le malus, producteurs de fleurs, ou encore les conifères, producteurs de sèves grasses.

Au fond du jardin, tout est permis !

marronnier en fleur

Les grands arbres sont à placer si possible éloignés de la maison

Ainsi, il faut être vigilant dans son choix d’essence à planter à proximité de tout aménagement maçonné, afin d’optimiser leur entretien et leur longévité.
Optez pour des arbres et arbustes à fines feuilles persistantes et à sève sèche, tels que le mimosa, le févier d’Amérique ou encore l’albizia.

Mais plus loin de ces obstacles à la nature, au fond du jardin, vous pourrez laisser libre cours à votre imagination en optant pour la composition d’un petit bosquet, par exemple, pour profiter de sa fraîcheur en été.
Pour ce faire, vous êtes libre de mêler toutes les espèces, en prenant toutefois en compte leurs croissances respectives et leurs besoins d’apports lumineux, minéraux ou encore climatiques.

Prenez également en considération l’impact que pourraient avoir vos arbres sur votre voisinage et sur la voie publique.

Puis, lancez-vous dans cette œuvre, en étroite collaboration avec Dame nature, qu’est l’aménagement de votre jardin.