Jardin

L’entretien de la pelouse

entretien-pelouse

Pour que votre jardin reste un plaisir, son entretien est à prendre en compte dès sa conception ! En effet, un jardin propre et vivant demande beaucoup d’attention, un certain équipement… et des frais. Travaux-déco.com vous propose de passer en revue les principales techniques pour entretenir une pelouse et tailler vos arbres.

Comment entretenir sa pelouse ?

L’entretien de la pelouse se fait entre le printemps et l’automne. Il faut la tondre régulièrement, passer le rouleau, l’aérer, l’arroser, la désherber s’il s’agit d’un gazon, la scarifier… bref, vous avez de quoi vous occuper !

  • La tonte : au printemps et à l’automne, comptez une tonte par semaine, c’est-à-dire lorsque l’herbe atteint 8 à 10 cm. En été, vous pouvez espacer les tontes de 2 semaines. Attention à ne pas couper trop court, l’idéal se situe entre 4 et 6 cm. Pensez également à ratisser l’herbe coupée pour ne pas qu’elle « étouffe » votre gazon.
  • L’arrosage : Il est conseillé d’arroser votre gazon en été pour ne pas qu’il jaunisse et bien sûr, lorsque vous le plantez, pour qu’il prenne et pousse rapidement. En raison des risques de sécheresse et pour ne pas gaspiller l’eau, pensez à récupérer l’eau de pluie à l’aide de containers prévus à cet effet. Pour connaître les éventuelles restrictions d’eau dans votre commune ou votre département, renseignez-vous auprès de votre mairie.
  • Le roulage : pour que votre gazon soit plus dense, passez après la première tonte, un rouleau (de 20 kg, en acier ou en plastique à remplir d’eau ou de sable) pour l’aplatir et lui permettre de développer de nouvelles racines.
  • L’aération : si la terre est compacte et que votre pelouse comporte des parties dégarnies ou usées, c’est que l’eau ne pénètre pas bien ! Vous devez alors aérer votre pelouse, soit à l’aide d’une fourche, de chaussures spéciales à crampons ou encore d’un aérateur.
  • Le désherbage : pour rendre votre gazon impeccable, utilisez une fois par an, au printemps, un désherbant spéciale gazon. Mieux encore, privilégiez les méthodes écologiques, comme l’arrachage manuel des mauvaises herbes (pissenlits…) ou la tonte « haute » de votre pelouse qui empêche en grande partie les mauvaises herbes et les mousses de s’installer.
  • La scarification : pour retirer les mousses de votre pelouse, passez un râteau scarificateur en automne. Attention, cela peut vite devenir pénible physiquement, surtout si la surface est grande. Dans ce cas, sachez qu’il existe, à la vente, comme à la location, des scarificateurs motorisés.