Les lois à connaitre

Les lois LMP (Professionnel) / LMNP (Non professionnel)

statut-lmp-lmnp

Investir dans les résidences seniors ou étudiantes présente des avantages certains. Encore faut-il choisir le bon statut. Professionnel ou on professionnel, quelles sont les informations à connaître pour choisir son statut ? Il existe deux statuts de loueur en meublé : professionnel ou non professionnel. 

Quels sont les avantages fiscaux liés aux statuts LMNP et LMP ?

Les loueurs en meublés LMNP ou LMP peuvent déclarer leurs revenus locatifs en bénéfices industriels et commerciaux (BIC), en déduisant les intérêts d’emprunts et les charges de copropriété, d’entretien et de réparation.
Les biens sont amortissables à hauteur de 85 %, sur une durée de 20 à 30 ans et la TVA est récupérable (dans les résidences de services seulement).

Le statut LMNP

Déclaré en régime micro-BIC (revenus locatifs inférieurs à 32 100 €), le LMNP bénéficie d’un abattement forfaitaire (50 %). Si ses charges sont supérieures à l’abattement, le loueur optera plutôt pour le régime réel simplifié.

Le dispositif Bouvard, applicable aux loueurs en meublés non professionnels, offre des avantages supplémentaires, sous réserve de s’engager à louer 9 ans minimum un locatif meublé dans une résidence de services. Il donne droit à une réduction fiscale de 11 % de l’investissement, pouvant aller jusqu’à 33 000 € sur 9 ans, et reportable pendant 6 ans. Ce dispositif a été prolongé jusqu’au 31 décembre 2016.

Le statut LMP

Le professionnel pourra imputer sur son revenu global les éventuels déficits d’exploitation. En outre, déclaré en BIC réel normal, il pourra déduire de ses revenus toutes les charges liées à l’acquisition du bien, à sa propriété et à la copropriété.
Le LMP est exonéré de plus-value après 5 ans (seulement jusqu’à 90 000 € de recettes) et d’impôt sur la fortune si ses revenus locatifs représentent plus de la moitié de ses revenus professionnels.

A qui s’adressent les deux statuts ?

Le statut de non professionnel (LMNP) est limité à un montant annuel de 23 000 € ou un montant inférieur aux autres revenus du foyer fiscal. Il convient aux loueurs en meublés qui souhaitent alléger leurs impôts et compléter leurs revenus sans faire un effort trop important en capital.

Le statut de loueur en meublé professionnel (LMP) est plus adapté pour les personnes qui payent beaucoup d’impôts et disposent d’un capital important. Le LMP est inscrit au registre du commerce.