Chantiers

Les fondations

fondation-maison

Les fondations sont des éléments d’une extrême importance puisqu’elles doivent supporter le poids de la maison et assurer une parfaite stabilité. Un géotechnicien devra procéder à une étude du sol pour pouvoir déterminer la nature et le type de fondations qui s’y adaptera. Une évaluation des risques doit également être effectuée. Focus sur les démarches à suivre et les techniques utilisées dans la préparation de ces éléments invisibles, mais indispensables.

Les fondations profondes

Si le terrain choisi pour la construction n’est pas suffisamment stable, il convient d’aménager des fondations profondes. On utilise généralement des pieux forés, vissés, refoulants ou des micro pieux. Les professionnels du bâtiment utilisent parfois des barrettes ou encore des parois moulées, pour garantir une parfaite stabilité de la maison qui sera construite sur les fondations.

Les fondations superficielles

Si le sol est considéré comme stable par les géotechniciens, il est possible d’envisager des fondations superficielles. Les renforts peuvent être placés sous un mur (semelle filante), sous des poteaux (fondations ponctuelles). La détermination des charges, pouvant être supportées par des fondations superficielles, se fait sur la base des Eurocode 1 (NF EN 1991), Eurocode 7 en parallèle avec la NF P 94-261 et Eurocode 8 (NF EN 1998).

Précautions particulières

Contrairement à d’autres éléments architecturaux, la fondation ne se rénove pas. Il est donc impératif d’évaluer les risques de sécheresse qui pourraient déstabiliser les fondations. Des barrières insecticides doivent également être préparées en vue de protéger les semelles contre les attaques de termites.

Par ailleurs, il faut tenir compte de la profondeur hors-gel, en fonction de la région où la construction est prévue. Cela protège les fondations contre les gonflements de terrain. A cela s’ajoute l’étude de la présence d’eau. Si elle s’accumule en surface, c’est que le terrain est imperméable.
Le cas échéant, il faudra prévoir des installations qui protégeront les fondations contre d’éventuelles infiltrations ou des remontées de l’humidité.