Chantiers

L’élévation des murs

Murs travaux

Que vous souhaitiez élever un mur extérieur ou un mur intérieur, en parpaings, en pierres ou en briques, les principes de base sont les mêmes. Il faut commencer par choisir les outils et les matériaux nécessaires ainsi que l’emplacement du futur mur. Le reste implique le respect des règles de l’art.

Les préparatifs

Avant d’élever un mur, il est nécessaire de déclarer les travaux auprès de la mairie. Mais si le mur est en deçà de 2 m, aucune formalité ne s’impose. Il faut par la suite réunir les outils et les matériaux. En général, on a besoin du matériau de construction (brique, parpaing ou pierre), du mortier (mortier hydrofuge pour parpaing, mortier-colle pour pierre), d’un niveau à bulle, d’un cordeau, d’une pelle, de piquets de bois, d’une truelle et d’un crayon de traçage. Les piquets vont servir à délimiter l’emplacement du mur : largeur des fondations, largeur du mur.

La pose des rangs

Après avoir creusé et coulé la fondation, il faut attendre une semaine pour que le béton sèche. Vous pouvez, après cette attente, poser les premiers rangs. Il faut donc marquer le périmètre du mur en plaçant le cordeau. S’agissant ici de relier deux piquets placés à chaque extrémité de l’emplacement du mur avec le cordeau. Veillez au bon alignement aussi bien vertical qu’horizontal du mur, à l’aide du niveau à bulle. En déposant une couche de mortier de 3 cm environ, on pose la première rangée  et ainsi de suite. Quelques astuces s’imposent au cours des travaux :

  •   Humidifiez de temps en temps le support
  •   Utilisez des parpaings d’angle pour garder l’alignement horizontal d’un mur en parpaing
  •   Et des parpaings pré-cassables en deux pour créer facilement le décalage entre les joints verticaux
  •   Finition au choix : enduit, pierre ou brique de parement, mais pas de peinture pour des raisons d’entretien et d’esthétisme