Salle de bain

Le revêtement de sol de votre salle de bain

salle de bain

Pour le sol de votre salle de bains, vous avez le choix entre des carrelages, des sols plastiques, des stratifiés, des parquets et, pourquoi pas, des revêtements en fibres végétales.

Le carrelage

C’est le revêtement le plus ancien et le plus répandu pour une salle de bains. Disponible dans une grande variété de coloris, de motifs et de formes, le carrelage peut habiller tous les styles de salle de bains. Le grès est le carrelage le plus utilisé et le plus résistant, aux côtés des terres cuites, des carreaux de ciment et des mosaïques. La faïence, du fait de sa relative fragilité, est à utiliser uniquement sur les murs. Pour atténuer le caractère sonore du carrelage, vous pouvez prévoir la pose d’une sous-couche (en résine polyuréthanne par exemple), comme pour un parquet stratifié. Concernant les carrelages, le classement UPEC (il mesure la résistance à l’Usure (de 1 à 4), au Poinçonnement (de 1 à 3), à l’Eau (de 0 à 3) et aux produits Chimiques (de 0 à 3)) s’applique. Pour votre salle de bains, choisissez un carrelage de type U2 P2 E2 C1. Le principe étant que plus les indices qui suivent les lettres sont élevés, plus le carrelage est résistant !

Les sols plastiques

Parfaitement adaptés à l’atmosphère humide des salles de bains, les sols plastiques se déclinent en une multitude de couleurs et vont même jusqu’à imiter des matières comme les parquets, le marbre ou le carrelage. Disponibles en rouleaux ou en dalles, leur pose est relativement facile et rapide. Attention toutefois aux raccords !

Les stratifiés

Imperméables, très résistants et d’un bon rapport qualité prix, les stratifiés et leurs motifs bois donnent aux salles de bains un aspect chaud et classieux. Reliées entre elles par clipsage, les lames se posent sur une sous-couche.

Les parquets

L’eau et le bois ne font pas bon ménage ! Et pourtant, aujourd’hui, il est possible d’équiper votre salle de bains d’un parquet. Mais attention, pas n’importe lequel ! En effet, dans une salle de bains, SEUL le parquet massif doit être utilisé. Le contrecollé ne résisterait pas à la chaleur et à l’humidité. De même, choisissez une essence exotique comme le teck ou l’ipé, qui sont imputrescibles. Collez ou clouez de préférence votre parquet, pour éviter la stagnation de l’humidité. Vous pouvez également procéder à une pose en joint de bateau, c’est-à-dire en disposant sur les 4 côtés de la lame un joint en silicone. Enfin, pensez à huiler ou à appliquer une couche de vernis marine à votre parquet pour lui garantir une bonne étanchéité. Une action à renouveler régulièrement.

Les revêtements en fibres végétales

Véritables moquettes en fibres naturelles, ces revêtements peuvent trouver leur place dans votre salle de bains. À condition de choisir le bon ! L’idéal est le jonc de mer. Issu d’une plante aquatique, il est très résistant et n’apprécie pas les pièces sèches ! Il doit même être humidifié, une fois par mois environ, pour conserver son élasticité et sa brillance. À proscrire de votre salle de bains : le coco, le sisal et le jonc de montagne.
Pour plus de détails sur les sols stratifiés et les parquets, vous pouvez consulter notre « Dossier  Parquet ».