Salle de bain

Aménager une salle de bain pour les Seniors

Avec l’âge, la salle de bain autrefois chaleureuse devient une pièce hostile. Les obstacles à la mobilité y sont nombreux : difficulté à enjamber le bord de la baignoire, glissade dans la douche ou sur le carrelage, impossibilité de se relever une fois installé dans la baignoire, etc. Des aménagements sont possibles, du plus simple tapis à l’installation d’une douche à l’italienne. Cet article vous donne toutes les pistes pour améliorer l’autonomie des seniors dans leur salle d’eau ou de bain.

La baignoire

Prendre un bain peut rester un plaisir pour les seniors, à condition de réaliser quelques aménagements. La baignoire peut être équipée de barres d’appui et de tapis antiglisse. Un marchepied aidera à y monter plus facilement, et une planche de bain et un siège adapté permettront de s’y installer confortablement.

Si l’on doit changer l’équipement, la baignoire à porte n’est pas la panacée. Il faut en effet entrer dans la baignoire avant de faire couler l’eau, et donc attendre plusieurs minutes dans le froid avant de plonger dans la chaleur du bain.

La douche

La baignoire et le bac à douche seront avantageusement remplacés par une douche à l’italienne. Ce type de douche est en effet très pratique, car il ne présente aucun rebord ni aucun franchissement. En choisissant un revêtement anti-adhérent, la douche constituera réellement un lieu de bien-être et sans danger. Autre avantage de la douche, elle permet de gagner de l’espace dans une salle de bain trop exiguë.

Pour éviter les carrelages humides, importants risques de chute, un tapis de bain antidérapant sera posé à la sortie. La douche peut aussi être équipée d’un pare-douche qui empêchera les éclaboussures.

Dans les salles d’eau où une douche à l’italienne ne peut pas, techniquement, être installée, la cabine de douche sera privilégiée. Rectangulaire, elle devra avoir un seuil très bas (moins de 20 cm) et disposer de parois pivotantes ou coulissantes sur leur côté le plus long.

Le lavabo

Parce que certains seniors ne peuvent pas rester en position debout très longtemps, le lavabo peut être simplement fixé au mur, sans colonne ni meuble. La personne pourra ainsi s’asseoir facilement devant le lavabo. Comme la baignoire ou la douche, il sera équipé d’un mitigeur thermostatique, pour avoir toujours la bonne température.

L’électricité

Les prises seront remontées et les interrupteurs descendus pour ne pas avoir à se tortiller. Idéalement, l’éclairage pourra être automatique, pour s’allumer dès l’entrée dans la salle de bain. L’éclairage sera augmenté pour y voir mieux et s’y déplacer plus facilement.

Les circulations

Pour finir, il est important de laisser les espaces de circulation bien dégagés. Les meubles encombrants seront remplacés par des colonnes de rangement de 35 cm de profondeur, toujours à hauteur de main, et surtout sans angles. Les portes pourront être remplacées par des coulissants, qui facilitent la mobilité des seniors.

Que ce soit pour l’installation des équipements ou pour le confort qu’ils apportent, le choix et la pose doivent se faire avec un professionnel, pour éviter de créer de nouveaux risques dus, par exemple, à de mauvaises fixations. Les seniors peuvent prendre l’avis d’un ergothérapeute pour analyser leurs besoins et l’environnement, et qui proposera des aménagements adaptés.