Chambres

Chambre d’enfants : 5 règles à connaître

Brendacfeyc / Pixabay

Si l’aménagement d’une chambre d’enfant peut susciter un véritable plaisir, l’exercice requiert un certain nombre de précautions pour tenir compte de l’évolution de l’enfant au fil des années. Tant sur le plan physique que sur le plan mental, l’enfant changera progressivement et c’est précisément cet aspect qu’il faut calculer à l’avance.

1. Favoriser un mobilier évolutif

Parce que l’enfant évolue, son mobilier doit suivre cette tendance, à moins de devoir changer sa chambre à la moindre croissance. Il existe différents meubles répondant à une double problématique : l’évolution physique et l’évolution des goûts. Pour l’évolution physique, le meilleur exemple est le lit. Du lit à barreaux au lit de grand, il est nécessaire de changer régulièrement le lit d’un enfant, à moins de privilégier un modèle évolutif qui s’adapte à la croissance de celui-ci. Pour la question de goût, il est conseillé de choisir un mobilier neutre qui traversera les âges sans paraître démodé.

2. Choisir des rangements accessibles et pratiques

Pour une question de praticité et d’initiation au rangement, il est essentiel de choisir des modules de rangement à portée de main. Privilégiez une commode ou une armoire pour le linge, et plusieurs bacs ou coffres à jouet qui auront tant un côté ludique que fonctionnel.

3. Adapter la chambre à la personnalité de l’enfant

N’oubliez pas que, par essence, votre enfant va passer beaucoup de temps dans sa chambre. C’est l’endroit où il va dormir, jouer, faire ses devoirs ou lire. Il est donc essentiel qu’il s’y retrouve et s’y sente bien. Si vous choisissez un bureau, il est conseillé d’opter pour un modèle évolutif qui le suivra au cours de sa scolarité. Naturellement, le bureau s’assortit d’une chaise aussi ergonomique que possible, pour éviter tout problème de dos.

4. S’assurer de l’éclairage et de la température de la chambre

Certaines lampes sont équipées de variateurs, idéales pour adapter le besoin de luminosité à tout moment de la journée. Évitez à ce titre les lumières trop agressives et, au besoin, prévoyez une veilleuse pour le soir.

De même, la chambre d’un enfant ne devrait pas dépasser une température entre 18 et 20 degrés. Prévoyez, si cela s’avère nécessaire, un humidificateur d’air qui évite à l’air d’être trop sec.

5. Une chambre sécurisée

Enfin, la sécurité de votre enfant doit être considérée comme un élément majeur de l’aménagement de sa chambre. Évitez par exemple les meubles aux angles trop pointus, ainsi que les prises situées au ras du sol, à moins de prévoir des cache-prises. Pour des questions d’allergie, il est aussi conseillé d’éviter les moquettes ou tapis.