Isolation

Seniors : comment mieux se préserver de la chaleur chez soi ?

chaleur intérieure

Les seniors souffrent beaucoup des fortes chaleurs et doivent se protéger plus que d’autres. En effet, quand la température de l’air s’élève, leur tendance à la déshydratation augmente. Quelques gestes simples peuvent aider à se rafraîchir : faire des courants d’air la nuit, fermer les volets dès que le soleil paraît, ne pas utiliser les appareils de cuisson. Pour maintenir une température ambiante agréable, un certain nombre d’aménagements peuvent aussi être envisagés : isolation des fenêtres, pose de stores, climatisation, etc.

Des fenêtres mieux isolées

Chaque partie vitrée d’une maison ou d’un appartement laisse entrer le soleil et donc la chaleur. Les ouvrants peuvent être équipés de volets ou persiennes qui, une fois clos, constituent une bonne protection contre la chaleur. Les stores ou rideaux intérieurs, quoique moins efficaces, peuvent aussi limiter la chaleur s’ils sont fermés dès l’apparition du soleil.

Pour ne pas vivre avec les volets fermés, une autre solution consiste à remplacer les vitres par du vitrage solaire qui, en arrêtant les UV, laisse passer la lumière mais pas la chaleur. Généralement employé pour équiper les baies vitrées des vérandas, le vitrage solaire peut aussi remplacer le double vitrage de tous les ouvrants, notamment des fenêtres de toit.

Les fenêtres situées au sud pourront être équipées d’un auvent ou d’un store-banne qui, une fois déployé, viendra protéger les vitres des rayons du soleil.

Une isolation au top

Une mauvaise isolation de la toiture ne laisse pas seulement s’échapper la chaleur en hiver. Elle contribue aussi largement à laisser entrer la chaleur en été. Une isolation efficace pour l’été doit être réalisée avec un matériau à conductivité thermique (lambda) faible, comme le polyuréthane ou le polystyrène.

Pour les murs, une isolation par l’extérieur doit être privilégiée. Quand elle n’est pas possible (dans une copropriété, par exemple), une isolation par l’intérieur peut être étudiée, même si elle est moins efficace car elle limite le bénéfice de l’inertie des murs.

Un air ventilé plus respirable

La circulation de l’air est un élément majeur dans le rafraîchissement d’une maison ou d’un appartement. La circulation naturelle est utilisée en premier ressort : en aérant le logement la nuit. Quand la température baisse, la fraîcheur accumulée dans les sols et les murs pendant la nuit se diffusera au cours de la journée.

Une bonne ventilation mécanique peut aussi aider à rafraîchir une maison, en brassant l’air de façon continue et régulière. La vitesse peut être augmentée la nuit, pour diminuer la température dans toute la maison. Le ventilateur fonctionne de la même façon, mais avec une portée limitée à une seule pièce.

Le dernier recours : la climatisation

Dans les régions les plus chaudes, la climatisation peut s’avérer nécessaire au cœur de l’été. La climatisation comporte quelques inconvénients et doit être bien entretenue. Toutefois, un split-système régulièrement entretenu peut apporter un réel confort dans une maison individuelle, à condition de ne pas régler la température trop basse.

L’installation d’une pompe à chaleur réversible est nettement plus intéressante, dans le sens où elle produit du frais en été et de la chaleur en hiver. Il existe de nombreux systèmes qui, bien installés par un professionnel, pourront donner toute satisfaction à moindre coût.