Chauffage

Quel poêle à bois choisir

Pratique, facile à utiliser et réputé écologique, le poêle à bois recueille un vif succès auprès des foyers français. Si le poêle à bois connait un tel engouement, c’est parce qu’il offre une chaleur saine, une ambiance agréable mais aussi et surtout qu’il permet de réaliser de vraies économies. Voici quelques astuces pour bien choisir un poêle à bois.

Choisir son matériau

Les poêles en bois sont réalisés en fonte ou en acier. S’il n’existe pas de différences significatives entre ces deux matériaux, on constate tout de même que la fonte diffuse une chaleur plus uniforme et plus longue dans la durée.

Vérifier la puissance

Il est inutile de choisir un poêle trop gros dans une pièce trop petite (et inversement). Avant de vous engager dans un achat, vous devez donc évaluer la puissance nécessaire pour réchauffer la surface de votre intérieur. Pour une pièce normalement isolée avec une hauteur sous plafond de 2,5 mètres par exemple, vous devrez compter 1kW par 10 m². Ainsi, si votre pièce principale mesure 50 m², vous devrez investir dans un poêle à bois de 5kW.

Penser au rendement

Le rendement ne sera pas le même en fonction du combustible. Celui-ci correspond au rapport entre l’énergie utilisée et la chaleur produite. Mieux vaut par exemple un petit poêle efficace avec une combustion dynamique qu’un grand poêle à bois à faible combustion qui se « fatigue ».
Les poêles à granulés par exemple présentent un rendement moyen de 80 % ; les poêles de masse de 70 à 85 % ; les poêles à turbo et à post combustion 60 à 70 % et les poêles à bûches classiques de 40 à 80 %.

La taille du foyer

Plus le foyer est petit, plus le coût du bois sera important (si vous choisissez un poêle à bûches). Les bûchettes sont en effet plus onéreuses. De plus, une grosse bûche aura une autonomie plus importante qu’une bûchette.
Néanmoins, mieux vaut opter pour un petit feu soutenu que pour un un grand foyer à faible combustion. La combustion lente encrasse les tuyaux en générant de la suie, elle pollue et se révèle beaucoup moins efficace en termes de rendement.

Choisir le type de diffusion

Il existe trois types de diffusion : la convection (diffusion par conduits), le rayonnement (une chaleur à basse température est diffusée et se transmet à des masses comme les parois ou les murs) et la conduction (qui diffuse la chaleur par contact).

Notez que l’installation d’un poêle à bois par un professionnel RGE vous permet d’être éligible au crédit d’impôt pour la transition énergétique (soit une réduction d’environ 30 % du coût des travaux). Vous pourrez également bénéficier si vous le souhaitez de l’éco-prêt à taux zéro et de la Prime Energie ; des avantages non négligeables.

Source : http://www.consoglobe.com/choisir-poele-a-bois-guide-achat-cg