Chauffage

Le chauffage est-il l’ennemi de notre sommeil ?

Qui n’apprécie pas le confort que nous procure la chaleur, tout particulièrement en hiver? Dissimulé sous un plaid ou réglant la température au maximum, on n’a pourtant pas conscience que, là, chaque degré de trop peut causer des désagréments, du simple mal de tête à des problèmes de peau. Pour mieux comprendre ce phénomènes, des explications s’imposent…

Le nez au frais, le corps au chaud

Voici une règle d’or qui doit rester à l’esprit en matière de chauffage. Pour permettre le phénomène d’endormissement et, surtout, veiller à ne pas gêner la structure du sommeil, il est essentiel de maintenir la température à 18°C. C’est précisément à cette température que le corps, à température ambiante, bénéficiera d’un endormissement rapide, avec une meilleure qualité de sommeil et une respiration sans encombre. Enfin, ne craignez rien quant au lit qui pourrait vous paraître trop froid, la température de votre corps compensera très vite ce court désagrément et, inversement, cet échange permettra au corps de se refroidir tout aussi rapidement.

Des troubles à ne pas prendre à la légère

Si chauffer son appartement à une température trop élevée peut apparaître comme un beau réconfort, notamment en hiver, une telle pratique s’assortit d’un certain nombre de désagréments. Rappelons que l’endormissement s’obtient plus aisément par le ralentissement de la circulation sanguine, facilité par l’effet vasoconstricteur du froid. Outre cet endormissement ralenti, dormir avec une température trop élevé peut provoquer des maux de tête, ainsi que des maux de gorge, le nez bouché ou encore des sécheresses cutanées.

Les astuces à connaître pour un meilleur sommeil

Différentes astuces vous aideront, au-delà du choix d’une bonne température, à mieux profiter d’un sommeil réparateurs. Parmi celles-ci, il convient de citer l’humidification de la pièce, son aération régulière, la diffusion d’huiles essentielles de lavande, voire la coupure du chauffage durant la nuit pour les personnes peu frileuses. Enfin, il semble préférable d’éviter les activités qui auront pour effet d’augmenter la température corporelle, telle qu’un bain chaud ou une activité sportive.
Pour l’humidification, pensez à poser un verre d’eau sur le radiateur, à moins que vous ne vous dotiez d’un humidificateur. Concernant l’aération de la pièce, si elle s’avère extrêmement bénéfique en journée, il est aussi possible de le faire peu de temps avant de se coucher. Si vous optez pour la coupure du chauffage et, de fait, pour une couette bien chaude, vous aurez la possibilité de le rallumer dès votre réveil.